Télétravail et confinement

image_printImprimer

En cette période où le confinement chez soi a été demandé par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, le télétravail s’est imposé aux entreprises comme LA solution à privilégier pour permettre leur continuité d’activité tout en protégeant la santé de leurs salariés. 

Sa mise en place a été si rapide que nombre d’entreprises et de salariés n’y étaient pas préparés et font face à des difficultés techniques, organisationnelles et sociales… Le CMSM vous aide à y voir plus clair.

télétravail

Je suis télétravailleur, comment installer au mieux mon poste de travail ? Comment allier vie privée et vie professionnelle ? Comment travailler avec des enfants à la maison ? Comment garder le moral en cette période ? 

En tant qu’employeur ou manager, comment garder le lien avec mes équipes ? Comment manager à distance? Quel est mon rôle ? Quelles sont mes obligations ?

Conseils aux salariés

Comment organiser sa journée de travail ?

  • Se préparer : prendre un bon petit déjeuner équilibré, se laver, s’habiller même si… le télétravail en chaussons, c’est tout à fait possible !!

Si vous êtes en famille, fini de courir dans tous les sens, cette période peut être l’occasion de prendre le temps et de partager des moments de plaisir.

Il est important de continuer à garder un rythme de travail, d’instaurer des rituels en début et/ou en fin de journée pour se détendre (sport, relaxation…).

  • Planifier sa journée voire sa semaine de travail

Noter les différentes tâches que vous allez devoir réaliser au cours de la journée ou au cours de la semaine permet de répartir votre charge de travail, en accord avec votre manager, surtout si vous devez en même temps gérer et/ou accompagner votre enfant dans la continuité pédagogique.

S’imposer des horaires réguliers : temps pour les devoirs, temps de pause, temps pour le travail, temps pour le sport ou la détente…

Petites astuces :

     ✍ Faites une to-do list pour vous donner des objectifs à atteindre

     ✍ Si vous devez travailler avec vos enfants : réalisez avec eux une charte du confinement et définissez des règles simples ainsi que le rôle de chaque membre de la famille 

  • S’installer à son poste de travail

Idéalement, s’installer dans une pièce à part, mais tout le monde n’a pas la chance de pouvoir le faire… Dans ce cas, s’installer sur une table classique (cuisine, salle à manger).

Si vous disposez d’un ordinateur fixe, alors les recommandations en télétravail sont les mêmes que lorsque vous êtes au bureau (se référer à notre plaquette Ergonomie du travail sur écran).

Si vous travaillez sur ordinateur portable, même si cela peut vous paraître plus confortable, évitez de vous installer sur une table basse ou sur le canapé car cela entraîne des sollicitations excessives des lombaires et des cervicales. Si la tentation est trop forte, alors ne le faites que pour de courtes périodes !

Mettez un coussin sur l’assise et sur le dossier de votre chaise pour amener vos bras sur la table, avec un angle de 90° environ. 

Si vous ne touchez pas le sol, mettez une boite, à chaussures par exemple, sous vos pieds.

Surélevez votre ordinateur portable (sur un carton, sur des livres…) et ajoutez un clavier et une souris à part. Ce positionnement permettra de limiter les contraintes cervicales et lombaires.

Si vous ne disposez pas de périphériques à part, essayez de positionner les avants-bras à 90° sur la table et reposez votre dos lorsque vous êtes assis.

  • Garder le contact avec son manager et ses collègues de travail

Si vous n’avez pas l’habitude d’effectuer du télétravail, il est important d’échanger régulièrement avec votre manager et de lui faire part de vos difficultés (matérielles, techniques, humaines…).

Il est également important de garder le lien avec vos collègues de travail :

       ☏ Évitez les mails systématiques et préférez les appels ou la visio.
        Organisez-vous des moments conviviaux informels comme des pauses café virtuelles.

  • S’étirer et faire des exercices régulièrement

Alternez le travail sur écran avec d’autres tâches pour pouvoir changer de posture et reposer vos yeux. Rompez régulièrement avec la posture statique. Par exemple, lors des points téléphoniques, levez-vous et marchez !

Faites des pauses régulières (au moins 5 minutes toutes les heures), détendez vos muscles et faites des petits étirements du dos, du cou et des épaules.

Conseils aux employeurs et managers

Que le salarié travaille depuis des locaux professionnels ou depuis son domicile, l’employeur reste tenu par la loi de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer sa sécurité et protéger sa santé physique et mentale (article L1222-11 du Code du Travail).

Le management de proximité doit lui aussi s’adapter à cette situation inédite, c’est-à-dire à la mise en place dans l’urgence d’un télétravail imposé et à temps plein, le tout dans un contexte anxiogène lié à la crise sanitaire et au confinement ! 

Alors, quelles sont les bonnes pratiques pour prévenir les risques professionnels lorsque vos salariés se retrouvent exclusivement en télétravail ? Comment limiter le risque d’isolement, les risques psychosociaux, les conduites addictives… ? Voici quelques pistes !

  • S’assurer que les salariés disposent des conditions matérielles et techniques pour atteindre leurs objectifs

Il faut que le salarié puisse accéder facilement aux outils numériques et qu’il dispose des connaissances nécessaires pour le faire : accès au réseau, maîtrise des outils, connexion à distance, installation au poste…  Autant de sujets qui doivent être pris en compte pour s’assurer que les salariés travaillent dans de bonnes conditions. 

N’hésitez pas à demander à vos collaborateurs comment ils travaillent, dans quelles conditions… Cet échange peut même se faire par visio ou s’appuyer sur des photos de leur « poste de travail ».  Le cas échéant, conseillez-les sur leur installation en vous référant à notre plaquette Ergonomie du travail sur écran ou à la rubrique « Conseils aux salariés » de cet article.

  • Pratiquer un management bienveillant

Le manager doit faire confiance et responsabiliser les télétravailleurs, ce qui le place comme un soutien moral et technique et non comme quelqu’un qui contrôle.

Il doit penser à l’articulation et à la superposition des temps, pour que les télétravailleurs puissent sereinement concilier vie professionnelle et vie privée. 

Par exemple :

    ⏰  permettre une flexibilité des horaires en autorisant, en fonction des cas, des pauses déjeuners plus longues, des horaires en décalé pour les salariés devant partager leur espace de travail et leurs équipements avec d’autres personnes du foyer…

    ⏰  des horaires plus souples pour les parents qui doivent également s’occuper des enfants en bas âge ou accompagner les enfants dans la continuité pédagogique.

Il est nécessaire de co-construire les objectifs avec le salarié et s’assurer qu’ils sont clairs et atteignables.

Vous êtes tout de même en droit de rappeler le cadre de travail si vous observez des abus de certains salariés.

  • Garder le lien et rester disponible pour ses collaborateurs

Pour faciliter le management à distance, il faut bien connaître ses collaborateurs et essayer d’identifier les caractéristiques de chacun : personnes seules, avec enfants, en famille, avec un problème de santé… Cela vous aidera à adapter la périodicité des contacts et à les prioriser, notamment si vous encadrez beaucoup de personnes par exemple.

Vous pourrez ensuite instaurer des rituels de prise de contact avec les collaborateurs. 

Des points périodiques (idéalement journaliers) peuvent être faits individuellement ou collectivement. Par exemple :

services de santé au travail salarié Points individuels 

Identifier les difficultés du salarié dans la réalisation de son travail ou encore son moral, sa charge de travail, l’atteinte des objectifs…

Points collectifs : 

Répartir et réguler la charge de travail sur les différents collaborateurs, favoriser la continuité du travail en équipe et les échanges…

Vous pouvez également organiser des moments plus informels (pauses-café virtuelles par exemple). Cependant, évitez les after-works avec consommation d’alcool afin de ne pas favoriser les conduites addictives en cette période de confinement.

N’hésitez pas à prodiguer des conseils pour adopter des comportements sains à la maison : rythme de vie, activités physiques, détente…

  • Veiller à respecter le droit à la déconnexion

Dans la situation de télétravail subi que nous rencontrons, il est encore plus nécessaire de réguler l’usage des outils numériques, par exemple en limitant le nombre de personnes en copie des mails,  en privilégiant l’envoi des réponses aux mails pendant les horaires de travail…

Il est important de garder des horaires cohérents avec les horaires de travail de l’entreprise pour les échanges entre les collaborateurs et/ou avec les clients. Il est parfois nécessaire de rappeler ces règles ainsi que le droit à la déconnexion pour prévenir les risques de l’hyper-connectivité ou de l’hyper-présentéisme.

Pour aller plus loin...

image_printImprimer

Laisser un commentaire